Lors de l’annonce de mon cancer du sein en décembre dernier, j’ai reçu un coup de Massue. Il m’a fallu plusieurs jours pour digérer cette annonce tout en organisant la suite des soins avec le soutien de ma famille, des amis et collegues. A ce moment là j’ai réalisé que la course à pieds était pour moi une activité importante voire indispensable avec des intérêts multiples :


- Une aide physique car dans ces moments là on se sent diminué il nous faut donc un lieu de ressource positive.


- Une aide pour libérer les émotions : pour guérir aussi bien le corps que l’esprit et prendre conscience marieluce2que ça n’arrive pas qu’aux autres malheureusement


La course à pieds est pour moi un leitmotiv, un bienfait physique et psychique car pour bien bouger dans son corps il faut pouvoir bien bouger son esprit :

avoir un but, un objectif pas forcement pour « faire un temps » mais aller au bout d’une course, prendre plaisir à faire cette course.


Et bien évidemment tout ça se passe entre amis qui m’ont motivée et toujours soutenue : un petit mot par ci, un petit signe par là… c’est le rôle social, l’appartenance à un groupe c’est vital et indispensable.


Merci les 1000 pattes, merci les gambettes

 

Marie-luce